Muflerie ordinaire

Humeur


Banalité. Fragment de vie quotidienne: hier matin, à Morlon, deux voitures sont arrêtées dans un des fameux rétrécissements censés réguler le trafic. On pense à l’accident et on patiente. Un témoin semble dire «tout va bien». Les secondes passent et rien ne se passe. De l’autre côté, le bus TPF trépigne. Nous aussi… C’en est assez, allons jeter un œil: les deux véhicules ne se sont manifestement pas touchés. Circulez, il n’y a rien à voir! Eh bien non. Les deux voitures ne bougent pas. On s’enquiert. «Le Môssieur a accéléré pour me bloquer, alors que je m’étais déjà engagée en descente…» «La Madame a foncé très vite…» Ni l’un ni l’autre ne bouge. Sûre de son fait, la dame n’en démord pas. En face, le monsieur frise l’impolitesse. «On fait quoi là? J’appelle la maréchaussée.» Furax, l’homme recule enfin, non sans invectiver les témoins. Un mot manque: galanterie, Môssieur.

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...