Un oui massif des paroissiens bullois aux jardins des Capucins

| jeu, 16. fév. 2017

Mercredi soir, lors d’une assemblée générale extraordinaire, une large majorité des paroissiens de Bulle-La Tour a accepté le projet de réaménagement des jardins des Capucins. Avec 44 oui contre 12 non et quelques abstentions, ils ont avalisé un crédit total de 1,75 million

qui comprend la mise en séparatif de ses collecteurs d’eaux claires et d’eaux usées, la rénovation des dépendances, le réaménagement des jardins proprement dits et la réfection de l’ancien local des citernes.

Bien que le vote final soit très clair, les débats ont été tendus. «C’était en effet assez chaud, avoue le président de paroisse Jean-Bernard Repond. Les opposants à ce projet ont pu faire entendre leurs arguments.» Certains auraient souhaité ne pas ouvrir au public cet ancien lieu monastique, notamment en vue d’un retour des moines. «Il y a également eu quelques salves sur l’utilisation de l’argent de la paroisse et des impôts ecclésiastiques. Je leur ai rappelé que notre situation financière est très saine, que nous avons le taux d’impôts le plus bas du canton et que nous devons montrer notre ouverture», explique le président de paroisse.

Après une dizaine d’interventions des opposants, l’avis positif de la commission financière et la prise de parole du curé modérateur Bernard Miserez, l’assemblée s’est facilement ralliée au projet. Selon le calendrier établi, les travaux devraient débuter ce printemps, pour une ouverture au public au printemps 2018.

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bulle résiste aux bus longue distance

Un autocariste zurichois veut exploiter trois lignes intérieures longue distance, dont l’une passerait dès 2018 par Bulle. La commune lui refuse pour l’instant le droit d’arrêter ses cars sur son domaine public. Une telle concession serait une première.