Van Gogh à l’œuvre

Commentaire

Mobilité. Le Projet d’agglomération de 3e génération de Bulle va faire jaser, c’est certain. Pourtant, ce qui frappe à sa lecture, c’est sa cohérence. D’abord, il s’appuie sur la H189 et son prolongement vers la route de Morlon. Vu du ciel, cela forme comme une «oreille de van Gogh». En vérité, les Bullois disposent là d’un périphérique à partir duquel le PA3 aimerait qu’ils s’approchent de la ville par le côté souhaité, sans la traverser de part en part. Ensuite, en prévision d’un essor démographique persistant,
il hiérarchise les routes, concentre le trafic individuel sur quelques axes réaménagés dont il contrôle l’accès afin que la circulation reste fluide en tout temps. Surtout, le PA3 développe la desserte en transports publics (dont la cadence augmentera) avec une troisième ligne de bus promue au rang de desserte principale des nouveaux quartiers. Mais aussi en s’appuyant sur le futur développement du RER à voie normale entre Fribourg et Broc-Fabrique via Bulle et La Tour-de-Trême. Enfin, il complète le maillage de la mobilité douce en «bletzant» d’importantes ruptures de continuité. Alors, il s’agira pour les Bullois de se réveiller. Et de saisir la chance qui leur sera donnée de vivre leur ville autrement. Car une fois aménagée de la sorte, Bulle offrira une mobilité que peu de villes de sa taille proposent. Idéale pour les piétons, les cyclistes et les usagers des transports publics, pour peu que les automobilistes voient enfin leur intérêt à lâcher un tant soit peu leur voiture. Jean Godel

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses