Château-d'Œx ne soutiendra plus ses remontées mécaniques

| jeu, 13. avr. 2017

«La commune a tout tenté pour maintenir les remontées mécaniques, mais force est de constater qu'aujourd'hui, les finances communales ne le permettent plus.» C'est en ces mots que le syndic de Château-d'Œx, Charles-André Ramseier, a fait part de la décision, prise à l'unanimité, de l'Exécutif de ne plus subventionner ses infrastructures.

Pour rappel, la commune est actionnaire majoritaire de Télé-Château-d'Œx SA, société qui gère les installations.

Dans un communiqué de presse, la commune dit avoir consacré 8,2 millions aux couvertures de déficit et aux entretiens des remontées mécaniques depuis 2001. Soit, en moyenne, près d'un demi-million par année. Outre les critères financiers, la Municipalité évoque le contexte climatique, l'évolution des habitudes de consommation et la nécessité de trouver des solutions d'avenir.

Une décision qui ne passera pas inaperçue, surtout dans les communes qui, comme Val-de-Charmey, hésitent aussi à poursuivre leur soutien à leurs remontées mécaniques.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Première renaissance à la Grand-Rue

Lundi prochain ouvrira le Passage Café, au centre de Bulle. De quoi redonner deux terrasses (et des couleurs) au centre historique du chef-lieu.

JEAN GODEL

COMMERCES. La Grand-Rue et la place du Marché retrouvent enfin une terrasse chacune. Lundi prochain ouvrira en effet le Passage Café, à la Grand-Rue 26. Une réouverture qui devrait aider à égayer des lieux un brin sinistrés depuis quelque temps, avec la fermeture de plusieurs enseignes et étab...