«Urgent et nécessaire»

A propos des infrastructures sportives de Bossens, à Romont, qui font l’objet d’une votation ce dimanche.

Ce 21 mai, les citoyennes et citoyens de Romont décideront s’ils veulent investir pour rénover les installations sportives de Bossens, propriété de la commune de Romont. Le Tennis Club de Romont s’étonne que des citoyens puis-sent s’opposer à cet investissement urgent et nécessaire pour rénover des installations. Le club, fondé en 1972, dispose d’installations vétustes: des terrains en terre battue cons-truits il y a quarante-cinq ans et jamais rénovés; des éclairages à bout de souffle et difficilement réparables, car les pièces de rechange deviennent introuvables; des vestiaires insalubres et à l’origine «bricolés» dans ce qui était l’ancien stand de tir. Grâce à la rénovation, le tennis à Romont pourra enfin disposer d’une offre de tennis extérieur digne d’un chef-lieu fribourgeois. Avec des terrains rénovés en synthétique et praticables presque toute l’année au lieu de six mois actuellement, ce projet rendra le club à nouveau attractif. Enfin, avec la reconstruction des quatre terrains actuels et du mur d’entraînement, ce projet n’a rien d’un luxe, mais remet simplement à neuf l’existant. Une offre de tennis de qualité fait partie de l’attractivité d’une ville comme Romont. Contrairement aux opposants qui ne proposent rien pour le sport, le Tennis Club s’engage à Romont avec son école de tennis, sa collaboration avec les écoles, ses équipes de compétition et l’organisation d’un tournoi régional. Pour toutes ces raisons, nous remercions les Romontois de voter oui au centre de sport de Bossens le 21 mai. Laurent Grangier,
vice-président Tennis Club Romont, Mézières

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Action de luttte contre les nuisances sonores

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans la nuit de vendredi à samedi, la police cantonale a effectué une action de lutte contre les comportements générant de l’insécurité routière. Des contrôles ont été faits dans les alentours de Bulle et de Fribourg. Cette action a été mise sur pied à la suite de nombreuses doléances, notamment en raison des nuisances sonores dues à des modifications techniques non conforme...