La Suisse a forcé le destin

Commentaire

Loi sur l’énergie. Un oui qui retentit comme une profession de foi. Oui, il est possible de se passer du nucléaire, de diminuer drastiquement sa consommation d’énergie, de miser sur les énergies renouvelables. Le changement de mentalité est sidérant. Il y a dix ans, le nucléaire passait pour une pénitence incontournable, le prix à payer pour brûler la chandelle par les deux bouts. Mais la Suisse a forcé le destin: elle a fixé un objectif et se donnera coûte que coûte les moyens de l’atteindre. On peut appeler cela de l’audace. Le premier mérite en revient à Doris Leuthard. La conseillère fédérale a certainement réalisé dimanche dernier l’acte le plus marquant de sa carrière. Le paquet qu’elle a proposé est le résultat d’un impressionnant travail de compromis et d’ajustements. Stratège, elle a réussi à s’allier quasiment tous les partis politiques. Tous sauf l’UDC qui mord une nouvelle fois la poussière en votation. Au lendemain de cette décision historique, le vrai travail commence et rien ne sera simple. Mais avec le vent dans le dos… Jérôme Gachet  

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dans le sud du canton, quatre sites éoliens retenus par l’Etat…

Le canton a inscrit sept parcs éoliens, pouvant accueillir jusqu’à 66 mâts, dans son Plan directeur, actuellement en consultation. Ceux-ci ont été sélectionnés selon des critères sociaux, environnementaux et économiques. Les sites du Cousimbert/La Berra et de Semsales notamment passent à la trappe.