Un oui pour aller de l’avant

Commentaire

Votations. Comment peut-on être contre l’interdiction de construire une nouvelle centrale nucléaire, contre la réduction de la consommation d’énergie, contre l’amélioration de l’efficacité énergétique et contre l’augmen-tation de la production d’énergies renouvelables? La Stratégie énergétique 2050 qui est proposée le 21 mai n’est pas parfaite, mais elle ne fait rien d’autre que de répondre à ces quatre objectifs évidents. Elle le fait «à la suisse», de manière raisonnable et pragmatique.

Alors, bien sûr, on peut chipoter. Trouver, par exem-ple, que les éoliennes portent une atteinte irréparable au paysage. C’est partir du principe que tout le monde les trouve horribles, ce qui est loin d’être le cas, et qu’elles vont pousser comme des champignons, ce que la loi ne permettra pas. Et puis, une éolienne, c’est démontable.

Il faut aussi savoir ce que l’on veut. Dire oui à une stratégie qui va de l’avant ou ergoter sans fin sur un projet qui sera de toute manière toujours trop ceci ou pas assez cela.

Les opposants brandissent la menace du coût. Ils avancent sans vergogne qu’elle occasionnera 3200 francs par an de frais et d’impôts supplémentaires pour un ménage de quatre personnes. Sur quoi se basent-ils? Sur un projet qui touche à un deuxième train de mesures… et qui a été balayé par le Parlement.

La Stratégie énergétique 2050 aura un prix, proba- blement plus élevé que les quarante francs par an et par ménage annoncé, mais qu’un pays comme le nôtre a largement de quoi se payer.

Avec un oui, la Suisse fera un premier pas vers un avenir plus propre, plus sûr et plus autonome. Jérôme Gachet

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Accident mortel à la Dent de Lys

Samedi, en fin de journée, un Vaudois âgé de 50 ans a perdu la vie, à la suite d'un accident de montagne dans la région de la Dent de Lys. D'après les premières investigations, il aurait chuté d'environ 200 mètres depuis une arête exposée, indique la police dans son communiqué.