Une «pré-étude» pour une commune unique en Veveyse lancée

| lun, 22. mai. 2017

Un district, une commune. Les exécutifs veveysans, en collaboration avec la Région Glâne-Veveyse et la préfecture, lancent une «pré-étude» d'une fusion à neuf communes, qui sera suivie de plusieurs séances d'information publiques et d'un sondage de la population. L'avis de cette dernière dictera ensuite la marche à suivre.

Etes-vous favorable à une commune unique en Veveyse?

«Lors de la dernière Conférence des syndics, nous avons conjointement décidé de lancer une pré-tude sur un projet de fusion à neuf communes», a exposé François Genoud, lundi devant la presse, insistant sur ce préfixe «pré». Car une étude à proprement parler «est encore loin», a renchérit Gérard Buchs, président de l’Association des communes de la Veveyse et syndic de Saint-Martin, également présent hier. De fait, l'idée d'une commune unique ne fait pour l'heure pas l'unanimité des exécutifs communaux. Tous, en revanche, souhaitent étudier la solution et sonder leur population.

Il s'agit donc d'établir dans un premier temps un état des lieux des neufs communes et d'émettre des projections dicastère par dicastère de l'éventuelle commune unique, ainsi que de dresser la liste de ses avantages et inconvénients. Une fois cet pré-étude terminée, «aux alentours de novembre», un sondage de la population sera lancé. Avec la question clé: êtes-vous favorable ou non à une seule commune en Veveyse? FP

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...