Un Grand Fribourg de neuf communes

| ven, 30. juin. 2017

Le Conseil d’Etat a dévoilé hier le périmètre provisoire qu’il propose pour la fusion du Grand Fribourg. Celui-ci compte toutes les communes sarinoises membres de l’Agglomération. Les autres communes intéressées se verront proposer un statut d’observateur au sein de l’assemblée constitutive.


Le Conseil d’Etat voit large. Dans le périmètre provisoire du Grand Fribourg, il inclut toutes les communes sarinoises de l’Agglomération. A savoir Avry, Belfaux, Corminboeuf, Fribourg, Givisiez, Granges-Paccots, Marly, Matran et Villars-sur-Glâne. Un projet qui va au-delà de ce qu’avait proposé le préfet de la Sarine dans son plan de fusion pour le district.

«Ce périmètre permet de donner une nouvelle dimension au projet de fusion, après les échecs enregistrés dans un périmètre plus petit», indique le Gouvernement dans son communiqué. Il estime que les nombreuses collaborations développées constituent une base solide en vue des travaux à venir.

Le Conseil d’Etat rappelle qu’il «souhaite une fusion dans les meilleurs délais». Pour renforcer le centre cantonal, optimiser sa gouvernance et sa capacité d’investissement. Avec plus de 74 000 habitants, le Grand Fribourg se situerait au troisième rang des villes romandes, derrière Genève et Lausanne.

Lors de la consultation, lancée en février, les exécutifs des neuf communes ont déclaré leur intérêt à participer aux travaux de l’assemblée constitutive. Celle-ci comptera 37 membres et aura trois ans pour présenter au Conseil d’Etat un projet de convention de fusion.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses