Désormais, les vêtements pour bébé peuvent se louer

| jeu, 24. aoû. 2017

Bibou’tic est une boutique en ligne de vêtements pour bébé, basée à Ursy. Originalité, elle les propose aussi à la location. Delphine Ben Hamida-Bovay et Sonia Ben Hamida ont mis en ligne le site à la fin du mois de juin. Au-delà des objectifs économiques, elles souhaitent faciliter la vie des jeunes mamans.

Par Sophie Murith

Que faire de tous ces pyjamas et layettes, une fois que bébé a trop grandi? Les stocker en vue d’un petit frère ou d’une petite sœur? Les donner? A cette question, Bibou’tic répond ni l’un ni l’autre. Depuis la fin du mois de juin, ses créatrices, Delphi-ne Ben Hamida-Bovay et Sonia Ben Hamida – elles sont belles-sœurs – proposent de louer des assortiments de vêtements d’occasion pour les tout-petits, via un site internet (www.biboutic.ch).

«C’est plus économique, cela permet de ne pas tout acheter à neuf, note Delphine Ben Hamida-Bovay. Vous me direz que l’on peut aussi acheter d’occasion, mais cela ne règle pas le problème du stockage ou de la revente.» Car, avec le système Bibou’tic, une fois les habits trop petits, il suffit de les renvoyer. «Cela lutte aussi contre la surconsommation. C’est plus écologique.»

Basées à Ursy, les deux associées ont choisi de se concentrer sur les 0-12 mois sous forme de lots comprenant tout le nécessaire (pack standard) ou plus (pack confort) pour chaque taille. «De 12 à 18 mois, il y a moins d’intérêt pour les mamans, car, en pouvant garder les vêtements plus longtemps, le différentiel entre le prix d’achat et le prix de la location s’amenuise», explique Delphine Ben Hamida.

Dès 65 francs, il est ainsi possible de recevoir un pack pour un mois. Un délai d’envoi de cinq à dix jours permet au duo de préparer les vêtements. «La liste des articles est précisée, mais nous restons flexibles», assure Sonia Ben Hamida, aide-soignante de formation et amatrice de mode. Les associées gèrent l’entretien des vêtements à leur réception. «Les mamans n’ont pas à se stresser s’ils sont tachés. Elles doivent pouvoir les utiliser comme si c’était les leurs durant un mois.»

Faire vivre les vêtements
Pour éviter les enquiquinements au moment du retour, l’étiquette d’envoi est fournie, les frais de port offerts et l’étiquetage permet d’identifier facilement les vêtements loués. Les deux belles-sœurs visent une clientèle dans toute la Suisse romande, et spécialement dans les cantons de Vaud et de Fribourg.

Pour renouveler leur stock et alimenter les bonnes affaires – la plate-forme propose aussi des vêtements, neufs et d’occasion à la vente – les gérantes offrent aux internautes de reprendre les vêtements trop petits contre un bon d’achat sur le site. Une fois les habits plus suffisamment en bon état pour un usage commercial, ils vivront une troisième vie, par le biais d’un don à des associations. «Pour finir le cycle.»

Devenir entrepreneuse
«On croit dur comme fer à l’utilité de notre concept.» L’idée est née durant le congé maternité de Delphine Ben Hamida-Bovay, il y a deux ans. En voyant tout ce qu’il faut se procurer pour accueillir confortablement un bébé et le peu de temps qu’il finit par porter effectivement ces vêtements, elle se dit qu’il y a mieux à faire. «On a l’impression que l’on a besoin de tout. Les grandes surfaces jouent sur ce sentiment, mais en fait il faut des choses simples et pratiques.»

L’idée de base était donc simple, mais la difficulté a résidé dans sa mise en pratique. Il a aussi fallu s’habituer à travailler ensemble et pour son propre compte. «Je suis une salariée pure, j’aime savoir combien je vais toucher à la fin du mois», reconnaît Delphine Ben Hamida-Bovay, qui travaillait au service juridique d’une multinationale.

La société a été créée en mars et elle commence à avoir ses premiers clients, mais pas encore pour la location. Et pourtant, Bibou’tic connaît déjà une première évolution. Dès la mi-septembre, elle partagera une boutique ayant pignon sur rue à Lausanne, avec les projets Monkey Bazar et Little Maille. «Nous aurons ainsi un espace pour rencontrer nos clients et pour que ceux-ci puissent voir et toucher les articles en location, voire confectionner eux-mêmes leur pack», se réjouit Delphine Ben Hamida-Bovay.

Cette association s’est nouée lors d’une rencontre organisée par Genuine women (lire ci-contre), un groupe d’entrepreneuses. «On s’est ainsi rendu compte qu’au moment de créer sa boîte tout le monde a les mêmes interrogations», explique Sonia Ben Hamida. Son associée ajoute: «Quand on se lance, on porte toutes les casquettes. Au début, c’est compliqué. C’est donc agréa-ble de pouvoir bénéficier de l’expérience des autres pour pouvoir se concentrer sur son domaine d’activité particulier.»

-------------------------------

Ensemble, plus fortes
«Quand nous avons une question pratique, nous pouvons la poser dans un forum dédié aux adhérentes. Quelqu’un nous répond.» Delphine Ben Hamida-Bovay et son associée Sonia Ben Hamida peuvent compter sur un réseau de soutien solide alors qu’elles lancent leur société Bibou’tic: les Genuine women. Ce groupe d’entrepreneuses a été lancé en janvier à Genève, avant d’essaimer ailleurs en Suisse romande. Il compte désormais plus de 100 adhérentes, de la prof de yoga à la vigneronne. Genuine women offre l’occasion de se retrouver, de partager et de créer des synergies.

Sa fondatrice Emilie Hawlena, belge d’origine et habitant à Genève depuis bientôt dix ans, se confiait ce printemps à La Tribune de Genève. «Après avoir passé dix ans dans le secteur bancaire, l’envie de me réaliser et de sortir des sentiers battus était devenue trop intense. Je me suis alors lancée sur le chemin de l’entreprenariat où j’ai rencontré beaucoup de femmes habitées par les mêmes motivations et faisant face aux mêmes difficultés. Convaincue que l’union fait la force, j’ai créé ce projet afin de réunir, de soutenir et de permettre aux porteuses de projet d’aller plus loin.» Elles se rencontrent ainsi régulièrement pour des petits déjeuners, des lunches ou des apéros, et même des soirées grand public, ouvertes aux hommes.

 

Commentaires

Très bonne idée, bravo!

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending