Le CS Romontois n'évite pas la fessée en Coupe de Suisse

| dim, 13. aoû. 2017

Le miracle n'a pas eu lieu, dimanche après-midi, au stade du Glaney. Opposé à Grasshopper au 1er tour de la Coupe de Suisse, le CS Romontois a été corrigé 0-10 devant 1730 spectateurs.

Dix-neuf minutes. C'est le temps qu'il aura fallu à Grasshopper Zurich pour faire sauter le verrou du CS Romontois. Les Glânois ne le savaient pas encore, mais cette ouverture du score marquait le début du festival des visiteurs. Car Grasshopper, bien que lanterne rouge de Super League, n'a jamais pris son adversaire à la légère dans ce 32e de finale de la Coupe de Suisse. Et les buts se sont logiquement enchaînés en faveur des Zurichois: 0-3 à la demi-heure, 0-5 à la mi-temps et donc 0-10 à l'issue des nonante minutes.

Si la rencontre a rapidement tourné à la correctionnelle, la formation glânoise n'a pas démérité face à l'ogre zurichois. Mais l'obstacle était assurément trop haut pour Romont, généreux mais pas suffisamment discipliné défensivement pour prétendre à mieux. Le gardien Florian Perler a été sans aucun doute le joueur le plus en vue, multipliant les arrêts décisifs devant les pros de GC. 

Si le suspense n'a pas régné sur la pelouse, le public, lui, a bien répondu présent. 1730 personnes ont assisté à cette rencontre déroulée dans une ambiance bon enfant. La parenthèse enchantée de la Coupe de Suisse refermée, les joueurs romontois doivent désormais se focaliser sur le championnat. Qui s'ouvre ce mercredi déjà, avec la réception d'Echichens au Glaney (coup d'envoi à 20 h).

QUENTIN DOUSSE


Les réactions

Samuel Rey (milieu du CS Romontois): "Disputer un tel match procure forcément de la satisfaction. Mais il reste aussi une part de déception. Nous voulions tenir le choc et, à l'arrivée, nous avons trop souvent pris l'eau défensivement. Nous étions trop courts physiquement et, avec le chaud, nous en avons souffert. En face, on a senti un adversaire agressif, qui avait à cœur de gagner avec la manière. Cela reste malgré tout un bon souvenir de jouer devant tous ces spectateurs. On essaie d'en profiter pendant les arrêts de jeu, car le reste du temps, on le passe à courir (Rires)."

Frédéric Studer (entraîneur du CS Romontois): "Pour le positif, je retiendrai les vingt premières minutes, durant lesquelles on est parvenu à gêner Grasshopper. Ensuite, on leur a facilité la tâche avec plusieurs pertes de balles coupables. Dommage. A la mi-temps, j'ai demandé à l'équipe d'essayer de garder un maximum le ballon. Malgré le score large, les gars ont tout donné pour faire honneur au public. Place désormais au championnat."


CS Romontois - Grasshopper 0-10 (0-5)

Stade du Glaney: 1730 spectateurs.

Buts: 19e, 26e, 28e, 42e, 45e, 48e (sur penalty), 54e, 59e, 61e, 62e.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending