Un long déclin

Commentaire

Presse. Disparition de L’Hebdo, fusion de L’Impartial et de L’Express, regroupement des rédactions de deux frères ennemis, Le Matin et 20 minutes, restructuration dans l’air au Bund, à la Berner Zeitung et au Tages Anzeiger. Pas plus tard qu’hier,
on apprenait que Tamedia envisageait encore de mutualiser des articles des rubriques Suisse, monde, économie et sport. La liste est plus longue, mais on s’en tiendra là, faute de place. Au final, c’est la diversité de la presse et la démocratie qui sont en jeu. Or, il faut être aveugle pour ne pas constater que la presse se meurt, lentement mais sûrement. Les régionaux et les locaux s’en tirent mieux, certes, mais les nuages arrivent aussi. Si l’on considère que les journaux sont des biens d’intérêt public, au même titre que la SSR par exemple, alors il faut les aider. Pourquoi ne pourraient-ils pas bénéficier du même soutien que celui qui est accordé aux radios ou aux télévisions? Malgré l’urgence de la situation, personne ne bouge. Les grands groupes de presse, qui refusent d’entrer en matière sur un quelconque soutien public pour des raisons qui les regardent, endossent une grande part de responsabilité. En phagocytant le débat, ils mettent en danger les autres titres. Jérôme Gachet

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le corps sans vie d’une femme découvert à Cheyres

Mercredi passé, le corps sans vie d’une femme a été découvert au bord du lac de Neuchâtel à Cheyres. Selon les premiers constats, elle était morte depuis plusieurs semaines et la piste criminelle a été rapidement privilégiée. Les investigations ont conduit à l’interpellation, vendredi, d’un suspect.