Enquête ouverte sur la Prison centrale

| mer, 13. sep. 2017

Suite à l'évasion de l'auteur présumé de l'assassinat de Frasses (F), une enquête administrative est lancée sur le fonctionnement de la Prison centrale, à Fribourg. Une procédure de licenciement est également en cours contre un des collaborateurs en charge du service de nuit.

Les premières analyses et auditions en lien avec l'évasion de l'auteur présumé de l'assassinat de Frasses ont révélé des manquements dans l'application du processus de travail. La Direction de la sécurité et de la justice (DSJ) a donc décidé d'ouvrir une enquête administrative sur le fonctionnement de la Prison centrale, a-t-elle fait savoir mercredi dans un communiqué.

L'enquête devra notamment déterminer si les manquements constatés dans le service de nuit sont généralisés ou non. Pour réaliser cette enquête, la DSJ collaborera avec un expert indépendant, l'ancien directeur des Etablissements de Bellechasse, Henri Nuoffer.

Parallèlement, la Direction de la sécurité et de la justice (DSJ) a ouvert une procédure de licenciement pour justes motifs, avec suspension immédiate de son activité, à l'encontre de l'une des personnes en charge du service de nuit le soir de l'évasion. ATS

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses