Jazz Parade: Jean-Claude Henguely acquitté

| mer, 06. sep. 2017

Coup de théâtre dans la bagarre juridique liée à la Jazz Parade: le fondateur du festival fribourgeois Jean-Claude Henguely remporte une double victoire. Soupçonné de tentative de contrainte, il a été acquitté. Et ses plaintes pour diffamation seront réexaminées.

Tout remonte à juillet 2014: la Jazz Parade faisait naufrage au seuil de sa 26e édition, avec un trou dans les finances et un site pas prêt. M. Henguely, qui a personnifié ce festival pendant un quart de siècle, avait remis les rênes à de nouveaux organisateurs quelques mois plus tôt. Il n'était plus président mais chef technique sous contrat.

En pleine crise, le ton est monté, chacun rejetant la faute sur l'autre. Les organisateurs ont liencié M. Henguely et l'ont publiquement traité d'escroc.

Quant à lui, il leur a téléphoné plusieurs fois depuis le site du festival pour réclamer avec vigueur que les employés soient rétribués. Aux insultes réciproques ont succédé des plaintes et contre-plaintes. Le procureur Patrick Genoud a tenté en vain une conciliation, puis il a rejeté la plupart des plaintes.

Mais en février dernier, il a condamné M. Henguely à un travail d'intérêt général de 120 heures avec 5 ans de sursis pour tentatives de contrainte, menaces et délit contre la loi fédérale sur l'AVS. L'intéressé a contesté cette ordonnance pénale.

Lors d'une audience la semaine passée devant le juge de police de la Sarine, il y a eu conciliation. Max Jendly (ancien chargé de communication de la Jazz Parade) et Yannick Aubry (proche de l'association organisatrice) ont retiré leurs plaintes.

Toutefois, le juge devait quand même rendre un verdict quant à la tentative de contrainte (poursuivie d'office) et le délit lié à l'AVS. Ce mardi, il a acquitté Jean-Claude Henguely sur toute la ligne.

Il y a peut-être eu l'un ou l'autre appel "un peu pugnace", mais guère de menaces réelles, a commenté le juge José Rodriguez. Et la liberté d'action des organisateurs n'a pas été restreinte. La demande de verser les salaires n'était pas contraire à leur volonté, puisqu'ils avaient déjà signé une promesse écrite en ce sens.

Quant aux soupçons de délits liés aux cotisations AVS: les procédures de réclamation des impayés n'ont pas été menées avec une clarté et une régularité totales. Le prévenu était de bonne foi et n'avait aucune intention de commettre une faute.

M. Henguely a aussi obtenu une victoire dans l'autre volet de l'affaire. Traité de voleur via un communiqué de presse et des déclarations aux médias, il avait porté plainte pour diffamation et calomnie contre le président Bernard Berset, l'avocate Isabelle Théron, la porte-parole Laurence Wagner-Engel et Max Jendly.

En février dernier, le procureur Patrick Genoud a écarté ces plaintes par des décisions de classement et de non-entrée en matière. L'intéressé a fait recours. Or la Chambre pénale du Tribunal cantonal vient d'admettre ces recours.

Dans des arrêts datés du mardi 29 août, elle relève que l'instruction de la cause a été lacunaire. Le Ministère public doit donc reprendre et compléter cette enquête.

Jean-Claude Henguely a certes encaissé et conservé quelque 40000 francs auprès des locataires de stands. Mais il affirme que Laurence Walter-Engel lui avait dit qu'il pouvait le faire, afin de se rembourser puisqu'il avait auparavant consenti des avances au nom de l'association. Le procureur aurait donc dû convoquer cette dernière pour l'interroger à ce sujet, explique le Tribunal cantonal.

A la sortie du Tribunal mardi, le fondateur de la Jazz Parade a dit sa satisfaction de voir l'affaire se dénouer progressivement. Il a souligné avoir subi des dégâts de réputation durant trois ans.

Mais concernant les plaintes pour diffamation, le temps presse, a souligné son avocat: en juillet 2018, les faits seront prescrits. Et de souhaiter que le procureur complète son enquête dans les temps. ATS

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending