Un détenu dangereux s'évade de la prison centrale

| mar, 05. sep. 2017

L'un des auteurs présumés de l’assassinat de Frasses, en mai 2013, s’est évadé de sa cellule de la Prison centrale, à Fribourg, dans la nuit de vendredi à samedi. Les investigations et recherches entreprises n’ont pour l’heure pas permis son interpellation, communique la police, qui lance un avis de recherche.

Le personnel de la Prison centrale a alarmé samedi la Police cantonale de l’évasion d’un détenu à la Prison centrale à Fribourg. Le fugitif a trouvé le moyen de s’échapper de la cellule qu’il occupait seul, entre deux et trois heures du matin, à l’insu du personnel de surveillance.
Malgré les moyens de recherches mis en place, il n’a pas été possible de retrouver l’individu, qui est l'un des auteurs présumés de l’assassinat de Frasses, soit le dénommé Bashkim L., âgé de 35 ans, d’origine kosovare. Au moment de son évasion, l’intéressé répondait au signalement suivant: de corpulence moyenne (177 cm), yeux bruns, cheveux noirs courts, longue barbe noire. Il s’exprime en allemand, en albanais et, avec un fort accent, en français. Il portait un pantalon de type training de couleur noire, un pull noir et des baskets. La photo et le signalement de l’intéressé ont été diffusés au niveau national et international. Bashkim L. est considéré comme individu dangereux, prévient encore la police. Il a probablement quitté le territoire helvétique. Et de lancer un appel à toute personne susceptible de fournir des renseignements en contactant la police au numéro d’urgence 117 ou en se présentant au poste de police le plus proche.


Le Procureur général a ouvert une instruction afin de déterminer les circonstances exactes de son évasion et les moyens qu’il a utilisés pour arriver à ses fins. Il est fort probable qu’il a bénéficié d’une aide extérieure, précise le communiqué de la police.


Pour rappel, un ressortissant italien avait été tué par balles le samedi 11 mai 2013 vers 23 h 50 à Frasses. Deux individus avaient fait feu sur l’homme alors que celui-ci était devant le garage de sa maison. Il venait de rentrer à domicile au volant de son automobile, accompagné par son épouse, âgée de 21 ans, et de ses quatre enfants.
Les investigations avaient permis d’interpeller deux auteurs présumés, dont Bashkim L. Ils ont été condamnés en première instance à la prison à vie. Le second individu est toujours incarcéré. Les prévenus ont interjeté appel contre le jugement de première instance et ont toujours contesté être les auteurs de l’homicide.
 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.