Une fourgonnette bloquée sur un passage à niveau à La Tour-de-Trême

| mar, 26. sep. 2017

Lundi en début d’après-midi, une fourgonnette s’est retrouvée bloquée sur les voies de chemin de fer à la Tour-de-Trême et est entrée en collision avec un train. Personne n’a été blessé. Le trafic a été perturbé durant une heure et demie environ.

Lundi vers 13h10, un homme de 25 ans circulait avec un véhicule de livraison sur le chemin de la Rochetta à la Tour-de-Trême. Arrivé sur le passage à niveau, il n’a pas remarqué que les barrières étaient en train de se baisser et s’est retrouvé bloqué sur les voies de chemin de fer. Un choc s’est alors produit entre son véhicule et le train qui circulait du Pâquier en direction de Bulle. Personne n’a été blessé. La quinzaine de passagers qui se trouvait à bord du train a été prise en charge par un bus de remplacement des TPF. Le trafic ferroviaire a été interrompu pendant une heure et demie environ. Des bus ont été engagés sur les lignes Bulle-Broc-Fabrique et Bulle-Gruyères. Lors des contrôles, il est ressorti que le conducteur de la camionnette circulait sous le coup du retrait de permis de conduire.

Commentaires

Ce passage à niveau est extrêmement dangereux, nous ne cessons de mettre en garde tous les visiteurs de ce lotissement qu'est La Rochetta, surtout à la sortie où les conducteurs ont sur leur gauche la vue obstruée par des arbres. Plusieurs résidents ont déjà de justesse évité le pire, d'autres entreprises ont été moins chanceuses. On ne peut que prier les TPF d'entreprendre quelque chose.
Pas vu les barrières? Il a voulu plutôt forcer le passage comme certains à cet endroit. Un jour une femme l'a fait et a failli nous emboutir mon fils et moi. Lamentable!

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...