«Critique assourdissante»

A propos du commentaire acerbe du Gault & Millau sur le Restaurant de La Tour à Châtel-sur-Montsalvens (La Gruyère du 3 octobre).

Par ces quelques mots, j’aimerais rassurer les lecteurs du guide Gault et Millau qui l’auraient feuilleté ces jours passés.
Emmanuel et Odile Poidevin, du Restaurant de la Tour, à Châtel-sur-Montsalvens, ont toujours fait preuve d’une rigueur étonnante dans leur art d’apprêter la cuisine. Ils nous ont 
accompagnés pendant plus de dix ans dans notre aventure 
à la Pinte des Mossettes et leur souci de l’excellence n’a jamais été pris en défaut.
Par sa critique assourdissante, ce guide s’est complètement discrédité, si besoin était. Bien qu’empreints de poésie, les commentaires que nous avons lus dénotent une grande méconnaissance et un mépris certain. En cas de doute, une deuxième visite aurait été de bon aloi, mais rien de tel ici, seul un jugement à l’emporte-pièce vouant à l’enfer un restaurant et son travail accompli.
Oui, manque de professionnalisme il y a, mais ne le cherchez pas dans la cuisine d’Emmanuel Poidevin.
Jean-Bernard Fasel, Cerniat

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses