Pas très pro…

Commentaire

Bulle. Un Conseil communal professionnel? Dans une commune qui comptera bientôt 25 000 ou 30 000 habitants, la question de la gouvernance est centrale. Le modèle actuel, semi-professionnel, est-il le plus à même de relever des défis aussi complexes que l’aménagement du territoire et la gestion du trafic? Il est permis d’en douter. Lors de la dernière séance du Conseil général, lundi, le Conseil communal a tenté, par la voix du syndic, de clore le débat avant même qu’il ne soit lancé. En résumé: le système en place convient très bien. Point. Mais est-ce au Conseil communal de juger seul de son fonctionnement? Non. D’abord parce que les élus actuels ne vont pas scier la branche sur laquelle ils sont assis. Ensuite, parce que la gouvernance doit faire l’objet d’un vrai débat, au moins au niveau du Conseil général. En soi, la position de l’Exécutif bullois n’est pas si étonnante que cela: l’équipe précédente défendait à peu de chose près la même ligne. Ce qui l’est davantage, c’est la manière: l’intervention s’est faite dans les divers, sans que les conseillers généraux en soient prévenus. Et cela, ce n’est pas très pro… Jérôme Gachet

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses