Un 10e Comptoir gruérien de tous les superlatifs

| jeu, 19. oct. 2017

La 10e édition du Comptoir gruérien se déroulera du 27 octobre au 5 novembre, à Bulle. Au programme: plus de 240 stands sur un parcours long de deux kilomètres. Pour fêter les 30 ans: huit concerts gratuits dans une salle nouvellement aménagée.

PAR YANN GUERCHANIK

Un parcours de 2 kilomètres qui serpente entre 240 exposants. Neuf tentes installées pour étendre au maximum les capacités d’accueil du site d’Espace Gruyère. Quelque 24 000 m2 au total, soit 2000 m2 de plus que lors des éditions précédentes. Une nouvelle salle de concert. C’est bien simple, le Comptoir gruérien, qui ouvrira ses portes du 27 octobre au 5 novembre, s’annonce gigantesque.
«Ce sera le plus grand jamais réalisé», expliquait hier en conférence de presse Cédric Yerly. Le directeur de la manifestation ajoutait par ailleurs que les limites étaient ainsi atteintes, tant en termes de surface que d’exposants. «Il faut bien se rendre compte que plus de la moitié des espaces d’exposition sont à construire, cela depuis août dernier. Et que les trois quarts du budget global de la manifestation – 3 millions – sont alloués à la construction et à la sécurité».
C’est qu’en 2017, le Comptoir gruérien souffle des bougies. Trente exactement. Il est déjà loin le temps du Marché-couvert et ses 4000 m2 d’étable… A une semaine de l’ouverture de la grand-messe gruérienne, aperçu de ce qui attend les 130 000 visiteurs prévus.


● Haute en couleur
Cette édition anniversaire se veut «festive et haute en couleur». «La communication visuelle du Comptoir et son affiche en particulier sont le reflet de cet état d’esprit, expose le responsable de l’identité visuelle Julien Magnin. On a notamment créé une mosaïque de portraits, des gens qui ont fait le Comptoir qu’ils soient organisateurs, exposants, visiteurs.» Une façon de marquer cette 10e édition du sceau de l’histoire. A noter qu’un vaste stand retracera l’historique de la manifestation de 1987 à 2017.
«Fête», «couleurs», «musique»… La thématique du dixième Comptoir brasse large. Moins précise que par le passé (l’édition 2013, par exemple, était placée sous le seul thème de l’eau). Et donc moins contraignante aussi. «Les exposants et les hôtes d’honneur peuvent décliner leurs stands d’autant plus facilement», explique le directeur. Dans le même ordre d’idée, les journées thématiques ont été abandonnées.


● Hôtes d’honneur
Ils seront quatre à l’honneur lors de cette 10e édition. En 2017, le Musée gruérien et la Bibliothèque de Bulle ne célèbrent rien de moins que leur centenaire. Au Comptoir, ils entameront ainsi des festivités qui se déploieront jusqu’à l’automne 2018. «Le Musée gruérien fait partie de l’ADN patrimonial de la région», a relevé le directeur du Comptoir Cédric Yerly. Sur son stand, le Musée présentera notamment la Gruyère en 3D, tandis que la Bibliothèque invitera le visiteur à définir son profil de lecteur.
Autre acteur culturel: le Montreux jazz Festival. Au Comptoir gruérien, il tiendra un stand célébrant ses 50 ans. Un espace qui se veut rempli de musique, «à l’image de cette manifestation emblématique qui rayonne dans le monde entier», commente Cédric Yerly.
Hôte historique, puisqu’elle est tout bonnement la fondatrice de la manifestation, la Jeune Chambre internationale Gruyère proposera «un espace d’events et de networking pour les entreprises et les associations».
Enfin, le Comptoir accueillera une «entreprise référence» en la société Liebherr Machines Bulle SA. Son stand de quelque 200 m2 présentera, entre autres, une vue sur un projet novateur de récupération de chaleur issu de ses installations de recherche et développement, un moteur à gaz G9620 et un simulateur de machine de chantier. A noter que Liebherr Machines Bulle SA se présentera également sous sa casquette d’employeur: diverses informations sur le recrutement de personnel seront ainsi dispensées.


● Infrastructures
Pour le poste qui se taille la part du lion du point de vue financier, il s’agit d’innover à chaque édition. «Cette année ne déroge pas à la règle», se félicite le responsable des infrastructures Yves Grandjean. Hormis une surface d’exposition revue à la hausse, signalons trois changements principaux. Pour la première fois, la rue de Vevey ne sera pas fermée le temps du Comptoir. Une passerelle de 25 tonnes a été installée pour l’enjamber (notre édition de mardi). D’autre part, la partie festive de la manifestation sera relocalisée du côté de la rue des Usiniers. Bars et animations de nuit se situeront ainsi dans la zone la plus éloignée du voisinage. Enfin, une nouvelle salle de concert fait son apparition.


● Concerts
Comme une couche de chantilly supplémentaire sur le gâteau, une série de concerts s’ajoutent aux nombreuses animations qui ponctuent traditionnellement le Comptoir. «Nous proposons un nouvel espace éphémère situé dans une halle de l’entreprise Despond contiguë au Comptoir, précise Frédéric Bielmann, responsable des hôtes d’honneur, de l’animation et des concerts. Nous y avons prévu huit concerts avec des groupes régionaux de qualité ainsi que des groupes de notoriété internationale.» Autant de concerts compris dans le prix d’entrée du Comptoir.


● Mobilité
«Les lignes 1 et 2 de Mobul connaîtront une extension de leurs horaires. La cadence passera à 15 minutes au lieu de 30 minutes durant les heures d’affluence, soit durant les deux week-ends et le mercredi 1er novembre», résume Yves Sudan, responsable de la mobilité, des parkings et de la sécurité. D’autre part, des navettes relieront les différents parkings à la manifestation. A noter que ces différents transports ne seront pas gratuits comme ce fut le cas en 2013. En ce qui concerne Mobul, le tarif normal sera en vigueur. Pour ce qui est des navettes, un prix de 5 fr. sera pratiqué pour l’aller-retour (2 fr. 50 pour les enfants dès sept ans). A ce sujet, Yves Sudan fait remarquer que la cadence au quart d’heure est prise en charge par le Comptoir.
Le responsable relève encore les efforts toujours plus importants qui doivent être fournis du point de vue de la sécurité. A lui seul, ce poste représente un coût de quelque 250 000 francs. ■

Bulle, Espace Gruyère, du 27 octobre au 5 novembre. Plus d’informations sur www.comptoir-gruerien.ch

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.