Huit génisses tuées par un train entre Romont et Fribourg

| sam, 18. nov. 2017

Dans la nuit de vendredi à samedi, un train CFF a heurté du bétail peu après la gare de Chénens, en direction de Fribourg. Personne n'a été blessé, mais les huit bovidés fauchés par le train sont morts.

Samedi 18 novembre 2017, vers 1 h du matin, la Police cantonale était informée qu’un train CFF était entré en collision avec du bétail, environ 1 km après la gare de Chénens, en direction de Fribourg.

A leur arrivée sur place, les agents ont pu constater qu’aucun passager du train n’avait été blessé. En revanche, huit génisses étaient mortes lors de la collision. Le service de secours des CFF était aussi sur place.

Un autre train, acheminé sur les lieux de l'accident, a pris en charge les passagers jusqu’en gare de Rosé, où un bus les attendait. Le bétail a été dégagé au moyen d’une grue et le train accidenté a pu regagner Fribourg après contrôle.

Les voies ont été nettoyées au moyen de deux trains du service de secours des CFF. Pour les besoins de l’intervention, le trafic a été interrompu durant plus de quatre heures, communique la Police cantonale.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...