Les berges mises à nu

Des aménagements effectués au bord de la Trême interpellent cette lectrice.

Les berges de la Trême sont mises à nu le long du chemin du Halage, depuis le pont (anciennement de l’Harmonie) jusqu’à la piscine. Les riverains ont constaté la coupe massive d’arbres bordant les rives, sur décision des autorités compétentes.
A défaut d’en avoir été préalablement informés et, vraisemblablement après réactions, trois ou quatre piquets ont «fleuri»
le long du chemin, expliquant sur des affiches A4 les motifs justifiant cette coupe massive.
Les arbres situés sur les murs d’endiguement disloquent les pierres du mur. L’entretien des digues est certes nécessaire mais, au vu du nombre de souches coupées sur toute la surface des talus, il ne reste plus aux crues – et à la faune – qu’à bien se tenir…
S’il fut dans la ville un chemin aux rives doucement boisées le long de la Trême, il faudra attendre encore avant de s’y promener à l’ombre des arbres, mais soyons contents: point, encore, de gabion à l’horizon du talus mis à nu.
Babette Saudou-Savary, Bulle

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dans le sud du canton, quatre sites éoliens retenus par l’Etat…

Le canton a inscrit sept parcs éoliens, pouvant accueillir jusqu’à 66 mâts, dans son Plan directeur, actuellement en consultation. Ceux-ci ont été sélectionnés selon des critères sociaux, environnementaux et économiques. Les sites du Cousimbert/La Berra et de Semsales notamment passent à la trappe.