Balè fithè

En patois
En français

No j’arouvin a Tsalandè. Pu vindrè le Boun’An. Ouna gredalâye dè bounè tsoujè. Di bon goutâ, di grôchè marindè, di  veu chinchéro,  di bounè rèjoluchyon, di promèchè, di chèrèmin d’amihyâ, è choche è chin.

Le patê l’a pâ invintâ tan dè mo a dre a l’okajyon di fithè.  L’anivèrchéro l’è on novi mo; din le tin chè fithâvè min tyè la fitha. I dejan pye chyâ: «Tè fèlichito po tè j’an» oubin ôtyè dinche. Dzoyà, Bon Tsalandè ch’è deji  pâ tan. Chobrâvè le «Bon dzoua-dè boun’An», ou Premi dè l’an. Lè dzin iran pye dichkrè, ch’inbranchivan pâ po rin. Chuto pâ lè j’omo.

Po chi van-dêri Deché Delé dè l’an, i vu toparê vo kouâdre ouna bala fitha dè Tsalandè, in famiye, intrè j’ami, tot’in amihyâ è in pé. La Pé djuchtamin, ke l’è menachya parto pê le mondo. Li a tan dè Krètyin ke l’an pouêre dè fithâ achebin, chuto in Palèchtine; yô l’è vinyê ou mondo Emmanuel, chi non portan bin dà.

A vo ti, bounè dzin dè chi galé payi in pé; a vo, êmi dou Kanada, a vo ti lè j’èmigrâ: «Bounè è balè fithè dè Tsalandè.»

Anne Marie Yerly

 

 

Belles fêtes

Nous arrivons à Noël. Puis viendra le Nouvel An. Une quantité de bonnes choses. De bon dîners, des grands soupers, des vœux sincères, de bonnes résolutions, des promesses, des serments d’amitié etc…

Le patois n’a pas inventé beaucoup de mots à dire à l’occasion des fêtes. L’anniversaire est un nouveau mot; dans le vieux temps il se fêtait moins que la fête. On disait plutôt «Je te félicite pour tes années.» Ou quelque chose comme ça. Joyeux, bon Noël ne se disait pas trop. Il restait «Bonne Année» au premier de l’an. Les gens étaient plus discrets, ils ne s’embrassaient pas pour rien. Surtout les hommes.

Pour cet avant-dernier Deché Delé de l’année, je veux tout de même vous souhaiter une belle fête de Noël, en famille, entre amis, toute en amitié et en paix. La Paix justement, qui est menacée partout dans le monde. Il y a tant de chrétiens qui ont peur de fêter aussi, surtout en Palestine. Le pays où est né Emmanuel, ce nom pourtant bien doux.

A vous tous, bonnes gens de ce beau pays en paix ; à vous, amis du Canada, à vous tous les émigrés: Bonnes et belles fêtes de Noël.

Anne Marie Yerly

 

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au RSSV, le torchon brûle entre direction et employés

Des aides-soignants et infirmiers du Réseau santé et social de la Veveyse dénoncent un environnement de travail délétère. De nouveaux témoignages d’ex-collaborateurs montrent que les tensions entre employés et direction durent depuis quatre ans au moins.