Fudrè trovâ le bon

En patois
En français

I trênon din ti lè velâdzo, le pye Grô l’a pachâ a Friboua, thin dzoua dèvan cha fitha. Chon vuthu in rodzo, dè kothema. La bârba l’è gayâ tru byantse por ithre krèdibya. Pu, vo puédè n’in trovâ, agrefâ amon lè ramirè, chon ti ache pou lè j’on tyè lè j’ôtro! Pére Tsalandè poutithre, ma Chin Nikolé, le bon, le vertâbyo, le Turk don, l’è yô din to chi trayin?

No chàbrè kan mimo lè bon chovinyi pê bouneu.

No j’ôtro, din ma famiye, no l’i krêyan tyè a demi. Fro mon piti frârè ke l’avi think’an in karant’è chê. On onhyo chè ch’irè dèdjijâ po no portâ on piti ôtyè. Le gamenè, ke l’avi pâ lè j’yè a cha fata, l’a fê: «Chin Nikolé, l’a lè botè a l’onhyo Djian!» Nyon l’a rin de è l’afére l’a pachâ dinche.

Ma le tsôtin apri, avu kotyè kopin, chon j’ou lou dèmorâ pê chu lè taréchè. Inke, din on grô karton… la chotanna, la tsapa, la bârba, la mithra! Raoudzê, chin Nikolé, ou bin l’onhyo?

A la korcha vê ma dona: «Dona! Chin Nikolé l’a oubyâ chè j’âyon i taréchè!»

Anne Marie Yerly

 

Il faudrait trouver le bon

Ils traînent dans tous les villages, le plus grand a passé à Fribourg, cinq jours avant sa fête. Ils sont vêtus de rouge, d’habitude. La barde est bien trop blanche pour être crédible. Puis, vous pouvez en voir, agrippés aux façades, ils sont aussi laids les uns que les autres. Père Noël peut être, mais Saint Nicolas, le bon, le véritable, le Turc donc, où est-il dans tout ce ramdam?

Il nous reste tout de même les bons souvenirs, heureusement.

Nous autres, dans ma famille, nous n’y croyions qu’à moitié. Sauf mon petit frère qui avait 5 ans en 1946. Un oncle s’était déguisé pour nous apporter un petit quelque chose. Le petit gamin, n’avait pas les yeux dans sa poche, il a fait: «Saint Nicolas a les souliers de l’oncle Jean!» Personne n’a rien dit, c’est passé, comme ça.

Mais, l’été suivant avec quelques copains, ils sont allés s’amuser dans le galetas. Là, dans un gros carton… la soutane, la chape, la barbe, la mitre! Sapristi, Saint Nicolas ou l’oncle?

A la course vers ma maman: «Maman, Saint Nicolas a oublié ses habits au galetas!»

Anne Marie Yerly

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

La Gruyère durement touchée par les intempéries

Deux gros orages ont touché le canton dans la nuit de lundi à mardi. Plus de 100 interventions ont été effectuées, principalement pour des inondations et des fermetures de routes. Cela concerne notamment les liaisons entre La Roche et Treyvaux et entre Rossens et Pont-la-ville. Aucun blessé.