Le pan i pomè

En patois

A la méjon, la dona no j’in fajê du tin j’in tin. Pye chyâ po la marinda. Chuto derin l’evê. M’in chovinyo bin, infan, no no rèdzoyivan kan, in intrin a l’othô. La boun’ôdeu dè chi pan i pomè, no j’inpyâvè le «pouârta-moka».

In chi tin, rin n’irè pêrdu. Lè koujenêrè l’avan pâ tru dè mounêya, fayê bin lou dèmenâ. L’avan achtou fê d’inkotyi ôtyè po betâ chu la trâbya. È chin avu pou d’afére. Lè famiyè èthan bin pye grôchè, adon, l’an prou chur aprê a tsouyi. 

Po chi rèpé, la dona inpyèyivè di richto dè pan ke tsapyotâvè in pititè lètsè. Din la pila a frekachi, lè fajê a rèvinyi ou buro, djuchto po lè brondenâ la mindra. Apri, lè mèhyâvè avu lè pomè fondyè è na tyèta dè chukro. Le pan lêrdjiremin bourlâ, le kakao bon tsô ke foumâvè adi din le potè, mon Dyu ke chin irè bon!

Kan l’invide mè prin, è bin, le kà to kontin, m’in féjo on tan chi pou on pyatalè. Boun’apèti!

Gérard Rime a Tônon, Tsêrmê

 

 

Le pain aux pommes

A la maison, la maman nous en faisait de temps en temps. Plutôt pour le souper. Surtout durant l’hiver. Je m’en souviens bien, enfants, nous nous réjouissions, en entrant à la cuisne. La bonne odeur de ce pain aux pommes, nous emplissait le nez.

En ce temps-là, rien n’était perdu. Les cuisinières n’avaient pas trop de monnaie, elles devaient bien se démener. Elles avaient sitôt fait de préparer quelque chose à mettre sur la table. Et ça, avec peu de chose. Les familles étaient bien plus grandes, alors, elles ont sûrement vite appris à économiser.

Pour ce repas, maman employait des restes de pain qu’elle coupait en petites tranches. Dans la poêle à frire, elle les faisait revenir au beurre, juste pour les bronzer «la moindre». Après elle les mélangeait avec des pommes fondues et une pincée de sucre. Le pain, légèrement brûlé, le cacao bien chaud qui fumait encore dans le pot… mon Dieu que cela était bon.

Quand l’envie me prends, et bien, le cœur tout content, je m’en fait, un temps soit peu, une petite platée. Bon appétit!

Gérard Rime à Tônon, Charmey

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

La publicité intégrale à l’assaut des bus régionaux des TPF

Depuis quelques mois, des pubs géantes recouvrent certains bus, vitres comprises.

Pour l’heure, il y a peu de réclamations, mais la pratique fait débat.

A Genève, les TPG ont posé des limites qui semblent appréciées de tous.

JEAN GODEL

Les «culs de bus», on connaît. Mais depuis quelques mois, les véhicules des Transports publics fribourgeois (TPF) couverts de publicités intégrales, qui masquent toutes les fenêtres...