Nos loups sont-ils hybrides?

A propos du retour du loup.

Le retour du loup suscite beaucoup de polémique, il est le symbole du fossé qui se creuse entre le monde rural et citadin. Certains considèrent ce retour comme une chance, d’autres estiment tout le contraire.
Pour expliquer à la population le retour du loup et apprendre à cohabiter, la Confédération finance généreusement le groupe Kora chargé de la gestion des grands prédateurs. De nombreux scientifiques suivent les loups sur le terrain pour prélever crottes et salive afin d’analyser l’ADN, garantissant que nos loups proviennent d’Italie, selon un processus de colonisation naturel.
Dernièrement en France, une association non gouvernementale a réalisé des analyses ADN sur vingt loups prétendus de souche italienne dans un laboratoire situé en Allemagne. A la surprise générale, aucun loup analysé ne provenait d’Italie. En fait, il s’agissait de loups provenant de Russie.
Lors de cette émission sur France 3, on apprend même que les vingt loups analysés sont des hybrides, croisés avec des chiens… (Ceci expliquerait peut-être les comportements anormaux de certains loups, comme celui de Bulle).
Sachant que les loups suisses font partis des mêmes colonies, on est donc en droit de se poser des questions: nos loups sont-ils également des hybrides? Les laboratoires qui analysent l’ADN des loups en Suisse ont-ils observé les mêmes résultats? S’ils proviennent de Russie, comment ont-ils pu arriver chez nous?
Le bénéfice du doute demeure, mais nous avons tous en mémoire les mensonges sur les lâchers illégaux de lynx reconnus quelques années plus tard… Si la Convention de Berne protège le loup, elle ne protège pas les loups hybrides. En tout cas, la Confédération n’a pas à soutenir financièrement des animaux qui auraient été lâchés et qui seraient issus de croisements avec des chiens. Il est donc urgent que les politiques exigent des réponses. Eric Gobet, Bulle

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending