«Ce serait un désastre»

A propos de la votation sur «No Billag».

La génération du numérique et les Alémaniques déçus des prestations de la SSR sont-ils conscients de tout le mal que provoquerait une éventuelle acceptation de l’initiative «No Billag»? Internet ne pourra pas remplacer le service public de la SSR que les initiants ultralibéraux et les nombreux UDC veulent supprimer. Ce serait un désastre. Il a fallu des siècles, non sans confrontations et sacrifices, pour accepter les différences des intérêts partisans, sociaux et culturels des Suisses. Par leur esprit rassembleur et leur vision hors pair, Nicolas de Flüe, Henri Guisan et d’autres ont contribué à la cohésion et à l’identité du pays.
De ce point de vue, l’usage des réseaux sociaux ne suffit pas. Il a pour effet, qu’on le veuille ou non, d’orienter les internautes vers l’individualisme. En cas de oui, les informations appauvries et privées du Net en rajouteraient et ne favoriseraient pas le sentiment d’appartenance communautaire, encore moins le sens de la solidarité et de la responsabilité envers la société. L’information n’est pas qu’une affaire d’argent! La communication diversifiée (pour et contre) éclaire l’opinion sur les convictions de chacun. Réduire l’esprit critique par des données incomplètes ou des émissions supprimées (spiritualité, traditions) serait grave et contraire aux libertés d’expression et de croyance (art. 93 de la Constitution). L’art, la culture et même le sport en pâtiraient. A mon avis, ne devenons pas les victimes d’une exploitation populiste déguisée et provocatrice. L’USAM aurait d’autres raisons d’aider les PME que d’user de celle-ci. Refusons l’initiative afin de changer la loi sur la radio et la TV (structures et mesures d’économies). La SSR pourrait continuer d’assurer une diffusion crédible – une des meilleures d’Europe. L’existence des médias audiovisuels participe au fonctionnement de la démocratie directe. Le Suisse tient à son identité et aux particularités régionales. Restons, dans la durée, les citoyens d’une société pluraliste et dignement informée. Jacky Brandt, Bulle

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Nestlé concocte une attraction géante pour son site de Broc

Depuis des mois, l’unité Chocolat de Nestlé planche sur un immense parc à thème qui prendrait place sur le site Cailler de Broc. «Des scénarios potentiels» rétorque la multinationale tout en affirmant que la production de chocolat n’est pas en péril, bien au contraire.