La tempête Evi perturbe le trafic

| mer, 17. Jan. 2018

Ce mercredi matin, durant le passage de la tempête Evi sur le territoire fribourgeois, l’autoroute A12 entre Châtel-Saint-Denis et Matran a été la scène de quatre accidents de circulation, à cause de l’état de la chaussée. Personne n’a été blessé, mais le trafic a été perturbé.

L’un s’est déroulé à la hauteur de la sortie de Châtel-Saint-Denis en direction de Vevey, deux autres entre Rossens et Bulle, dans les deux sens, et le dernier à proximité de l’entrée d’autoroute de Matran en direction de Rossens.
A Châtel-Saint-Denis, en direction de Vevey, plusieurs camions se sont arrêtés sur le bord de la chaussée, perturbant également la circulation. Un cinquième accident a eu lieu sur la route cantonale, entre Vaulruz et Semsales, communique la police. Seuls des dégâts matériels sont à déplorer. La situation est revenue à la normale dans le courant de la matinée.
Entre mardi et mercredi, les fortes rafales de vent qui ont soufflé sur le territoire cantonal ont provoqué la chute de plusieurs arbres, dont certains sont tombés sur la route, plus particulièrement dans les districts de la Broye et du Lac. L’intervention des sapeurs-pompiers a été sollicitée afin de les dégager. Ils ont également dû intervenir à Montagny-la-Ville, où un arbre est tombé sur le toit d’une maison, sans faire de blessé. PR

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...