«L’exigence, c’est ce qui fait ma force»

sam, 30. sep. 2017

FC BULLE. En fin d’interview, quand on demande à Nicolas Grivot s’il a quelque chose à ajouter, il répond ceci: «J’aimerais remercier Jean-Pierre Wehren et Bernard Steinhelber pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. Ils sont mes deux “papas” ici.» Le gardien fran- çais du FC Bulle, qui n’a visiblement pas la mémoire courte, est reconnaissant envers les dirigeants tourains pour «le confort et la stabilité de vie» qu’ils lui ont permis de trouver dans la région.

Et pour ne pas être rancuniers. Son transfert chez le voisin bullois, c’est Jean-Pierre Wehren qui le lui a proposé, estimant que le Français avait tout ce qu’il faut pour rejoindre le projet que Bulle souhaite construire sur le long terme. Employé dans une assurance et domicilié à Pringy, le Français de 23 ans revient sur…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...