«L’individu au centre»

jeu, 18. Jan. 2018

Les articles sur la situation de Clos Fleuri (LaGruyère du 21 décembre) font réagir cette lectrice.

Soyons vigilants! Je crois qu’il est dangereux de remplacer l’humain par une procédure et, comme cet exemple nous le démontre, ce n’est tout simplement pas faisable.

J’apprécie énormément les articles parus dans La Gruyère concernant la Fondation de Clos Fleuri et le débat qui y est lancé. En effet, cela fait de nombreuses années que l’économie et le profit nous dominent et nous demandent de remplacer la relation d’aide par de la gestion. Je pense que Clos Fleuri n’est pas une exception, mais il permet de se poser, en tant que membre d’une société civile, les bonnes questions: notamment, quelle valeur incarner sur cette planète? Est-il possible de faire du bon travail, un travail qui met…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dépôt de bilan pour les remontées mécaniques

La Société Télécabine Charmey-Les Dents Vertes en Gruyère SA dépose son bilan. Le Conseil d'administration et la task force de l'ARG l'ont annoncé ce vendredi. Cette décision constitue le dénouement de difficultés financières rencontrées depuis longtemps. Développement dans notre édition de samedi.