«S’en occuper comme s’ils étaient vos chiens»

jeu, 11. Jan. 2018

Rencontrant un succès grandissant, les pensions pour chiens et chats s’adaptent aux demandes de maîtres toujours plus exigeants. Elles prennent même parfois des airs de crèche. Des professionnels racontent.

FRANÇOIS PHARISA

Les étagères sont en partie vides. Le stock de croquettes doit être renfloué. Pendant les fêtes, la pension canine Pradog, à Tatroz, a affiché complet deux semaines durant. Plus d’une cinquantaine de chiens à garder, toiletter, bichonner. Sans oublier une vingtaine de félins, eux aussi réclamant les petits soins de la propriétaire des lieux. Trente ans que Myriam Sandmeier Crausaz passe Noël et Nouvel-An entourée d’une foule de pensionnaires à quatre pattes.

«D’avril à octobre, je dirais qu’on est aux trois quarts pleins, et pendant les vacances d’été et de fin…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une pédopsychiatre menacée d’interdiction de pratiquer

Le Ministère public a requis, hier, l’interdiction du droit d’exercer la médecine à une pédopsychiatre fribourgeoise. Ses prétendus faux certificats médicaux auraient contribué au placement dans un foyer, à tort, d’un enfant de 3 ans et demi durant une période de six mois.

CHRISTOPHE DUTOIT

Le cas est rare, mais lourd de conséquences. Entre jeudi et vendredi, il aura fallu plus de dix heures d’audience devant la juge ...