«Un maraîcher du Seeland dirait que je suis fou»

jeu, 28. déc. 2017

Ivo Fisler n’est pas fils d’agriculteurs. L’envie de travailler la terre lui est venue à l’université. Parce qu’il voulait contribuer à la lutte pour la préservation de l’environnement. En octobre, le Veveysan a repris une exploitation où il produira des légumes bio.

FRANÇOIS PHARISA

A presque 900 mètres d’altitude, les conditions sont loin d’être idéales pour cultiver des légumes. Mais tant pis, l’occasion est trop belle et l’impatience trop grande. Et à quoi bon se lancer là où il y a déjà de nombreux autres producteurs?

Depuis le 3 octobre, Ivo Fisler, 28 ans, et sa femme Ann-Kathrin, 26 ans, sont les heureux propriétaires d’une exploitation agricole à Dirlaret, en Singine. Une modeste ferme et six hectares de terrain dénichés sur un site d’annonces immobilières où ils feront pousser…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...