Avec le rire pour seule arme

jeu, 16. nov. 2017

Perrine Desproges, fille de l’humoriste disparu en 1988, a fouillé et trié les innombrables archives de son père. Elle en a tiré un magnifique ouvrage, DesprogesparDesproges, avec photos, brouillons, lettres et autres documents inédits.

Il considérait «humour noir» comme un pléonasme: «L’humour est forcément méchant. Quand un homme glisse sur une peau de banane, c’est comique. S’il meurt, c’est de l’humour.» Pierre Desproges pratiquait le rire vache, excessif, jubilatoire, mais avec classe. Près de trente ans après sa mort, le voici proche et intime dans ce Desproges par Desproges.

Plus qu’un livre, c’est une mine d’or, un émerveillement permanent. Depuis qu’un volumineux Tout Desproges (Editions du Seuil) est paru en 2008, on n’espérait plus découvrir grand-chose du créateur de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses