Balè fithè

sam, 23. déc. 2017

No j’arouvin a Tsalandè. Pu vindrè le Boun’An. Ouna gredalâye dè bounè tsoujè. Di bon goutâ, di grôchè marindè, di veu chinchéro, di bounè rèjoluchyon, di promèchè, di chèrèmin d’amihyâ, è choche è chin .

Le patê l’a pâ invintâ tan dè mo a dre a l’okajyon di fithè. L’anivèrchéro l’è on novi mo; din le tin chè fithâvè min tyè la fitha. I dejan pye chyâ: «Tè fèlichito po tè j’an» oubin ôtyè dinche. Dzoyà, Bon Tsalandè ch’è deji pâ tan. Chobrâvè le «Bon dzoua-dè boun’An», ou Premi dè l’an. Lè dzin iran pye dichkrè, ch’inbranchivan pâ po rin. Chuto pâ lè j’omo.

Po chi van-dêri Deché Delé dè l’an, i vu toparê vo kouâdre ouna bala fitha dè Tsalandè, in famiye, intrè j’ami, tot’in amihyâ è in pé. La Pé djuchtamin, ke l’è menachya parto pê le mondo. Li a tan dè Krètyin ke l’an pouêre dè fithâ…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une pédopsychiatre menacée d’interdiction de pratiquer

Le Ministère public a requis, hier, l’interdiction du droit d’exercer la médecine à une pédopsychiatre fribourgeoise. Ses prétendus faux certificats médicaux auraient contribué au placement dans un foyer, à tort, d’un enfant de 3 ans et demi durant une période de six mois.

CHRISTOPHE DUTOIT

Le cas est rare, mais lourd de conséquences. Entre jeudi et vendredi, il aura fallu plus de dix heures d’audience devant la juge ...