Bonnet battu deux fois par le même

sam, 10. fév. 2018

Sur les deux jours de compétition, dix secondes séparent l’Italien Davide Magnini et le Charmeysan Rémi Bonnet. Dans la catégorie espoirs de la Coupe du monde disputée à Puy-Saint-Vincent, le Transalpin a précédé le Gruérien de six secondes jeudi, dans la course individuelle, puis de quatre secondes le lendemain, lors de la verticale. Rémi Bonnet rentre de France avec deux médailles d’argent en espoirs et des classements assez loin de la tête en seniors.

En effet, dans l’individuelle, le Charmeysan termine 24e et troisième Suisse, derrière Martin Anthamatten (12e) et Iwan Arnold (23e). Dans la verticale, remportée par «l’extraterrestre espagnol» Kilian Jornet, de retour de blessure, il s’est classé 6e et deuxième Helvète, Werner Marti ayant décroché la 2e place.

Les Européens confirmés

A…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un physicien gruérien à l’Université d’Oxford

Le Tourain Ludovic Scyboz est entré à la prestigieuse Université d’Oxford. Le physicien de 26 ans y effectuera au moins deux ans de post-doctorat et travaillera avec les meilleurs du domaine. Retour sur un parcours pas comme les autres.

ISAAC GENOUD

Si Ludovic Scyboz a toujours su rester discret, ses exploits sont, eux, restés gravés dans les annales du Collège du Sud, à Bulle. La Gruyère y avait d’ailleurs consacré un article, il y ...