Ceci est du sang, simplement

sam, 30. sep. 2017

La chape de plomb qui pèse depuis la nuit des temps sur les menstruations pousse aujourd’hui encore les femmes à en avoir honte. Avec des conséquences parfois graves. Mais la parole se libère. Des sportives les mentionnent, des artistes les explorent, des livres s’écrivent.

PRISKA RAUBER

La fondue risque de tourner si la femme qui la brasse a ses règles… la mayonnaise aussi. C’est bien connu. Et c’est dire la puissance du sang menstruel. Sa puissance néfaste, surtout, la puissance néfaste du mythe. L’idée que les règles sont impures et dotées de mauvaises ondes n’a cessé de s’ancrer, «probablement depuis que le premier homme des cavernes a jeté un œil sur l’entrejambe ensanglanté de sa voisine», comme l’écrit Jack Parker dans Le grand mystère des règles (Editions…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...