Eliminer les stéréotypes autour du handicap avec des courses

jeu, 01. fév. 2018

Le projet de Maëlle Minnig deviendra réalité ce printemps: intégrer aux courses à pied de la Coupe LaGruyère une catégorie pour les personnes en situation de handicap.

La Marsensoise de 22 ans a su convaincre les clubs, les futurs participants et quelques sponsors, non sans difficulté. Elle a aussi conçu des parcours adaptés.

Grande adepte du sport, mais aussi du cirque, la jeune physiothérapeute veut se spécialiser dans l’encadrement du handicap.

KARINE ALLEMANN

A 20 ans on veut forcément changer le monde. Des idées folles pour sauver la planète qu’on soutient avec aplomb, des révoltes aussi sincères qu’éphémères. Et souvent ça s’arrête là. Mais pas pour Maëlle Minnig. La jeune femme s’énerve de voir que le sport pour personnes en situation de handicap est souvent cantonné dans un vase…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...