Et David Gilmour enflamma à nouveau Pompéi

jeu, 05. oct. 2017

MUSIQUE David Gilmour

LIVE AT POMPEII
Columbia/Sony

NOTRE AVIS:

En 1972, Pink Floyd publiait la première version de son Live at Pompeii, un extraordinaire film musical en partie enregistré dans la ville meurtrie en 79 par l’éruption du Vésuve. Torse nu, beau comme un dieu dans cet amphithéâtre vide, le guitariste David Gilmour y apparaissait en démiurge de la musique planante. Quarante-cinq ans après sa prestation mythique, l’Anglais n’a rien perdu de son doigté éblouissant et vient de sortir son propre Live at Pompeii, un double album qui reflète deux soirées hors norme, à l’été 2016, devant trois mille spectateurs aux anges.

Dans cet amphithéâtre qui n’avait plus connu de spectacle depuis les gladiateurs, le virtuose de la six-cordes a trouvé un écrin idéal pour ses musiques, écrites en…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...