Huit ans ferme pour violences conjugales

jeu, 12. oct. 2017

Un résident bullois a été reconnu coupable de tentative de meurtre pour avoir voulu noyer son épouse dans la baignoire. Notamment.

PROCÈS. Huit ans de réclusion, sans sursis, pour avoir maltraité physiquement et psychologiquement son épouse durant leur vie commune. Hier, le Tribunal pénal de la Gruyère a reconnu un homme de 40 ans coupable de tentative de meurtre, de lésions corporelles simples, de voies de fait réitérées, de séquestration, de contrainte et de menaces à l’encontre de son épouse et de lésions corporelles simples sur son fils de 6 ans.

«Une belle victoire contre la violence conjugale et un verdict courageux», s’est félicitée la procureure Yvonne Gendre à l’issue de ce procès long, tendu et éprouvant. Les juges ont suivi toutes ses réquisitions, dont une obligation de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

La télécabine contrainte de tirer la prise

En manque de liquidités et en situation de surendettement, la société Télécabine Charmey - Les Dents-Vertes en Gruyère SA dépose le bilan. Le juge prononcera vraisemblablement la faillite.

La poursuite des activités aurait risqué de péjorer encore la situation financière de la société, entraînant l…