L’accueil aux Sciernes-d’Albeuve

jeu, 21. déc. 2017

Dans le livre LescarnetsdetanteYvonne publié aux Editions La Sarine, Micheline Repond retrace la vie d’Yvonne Pittet, tenancière de la cabane de Bonnavaux entre 1945 et 1968. La cabane est à l’époque une pension pour convalescents et vacanciers. Dans cette chronique, l’auteure propose une extension du livre, avec la participation de témoins privilégiés. De nombreuses familles belges et fran- çaises fréquentent régulièrement la cabane de Bonnavaux entre 1939 et 1968. C’est aux Sciernes-d’Albeuve qu’il faut se rendre pour en comprendre la raison.

Depuis très longtemps, le village des Sciernes-d’Albeuve est une chapellenie. Situé à trois kilomètres de la paroisse d’Albeuve dont elle dépend, ce village vivait séparé du monde. Pierre Delacombaz, un proche de tante Yvonne et de l’abbé Emile…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses