La stratégie du PS exaspère ses alliés

mar, 16. Jan. 2018

Verts et chrétienssociaux déplorent que la gauche parte désunie pour le 4 mars. Une stratégie que défend Pierre Mauron… à qui profiterait l’élection de Valérie Piller Carrard.

JEAN GODEL

La course à la succession de la Verte Marie Garnier malmène l’alliance de gauche. La stratégie du PS froisse ses partenaires. Surtout qu’on suggère ça et là qu’elle servirait avant tout les intérêts du chef de groupe socialiste au Grand Conseil, le Riazois Pierre Mauron. Deuxième des viennentensuite aux élections fédérales de 2015 derrière Ursula Schneider Schüttel (elle-même repêchée après le retour de Jean-François Steiert à Fribourg), Pierre Mauron rejoindrait la Coupole fédérale au cas où la conseillère nationale Valérie Piller Carrard remplacerait Marie Garnier au Conseil d’Etat.

Sylvie Bonvin…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.