Le Conseil d’Etat devra présenter des solutions

jeu, 21. déc. 2017

Un postulat et une question interpellent le Conseil d’Etat sur la question du harcèlement qui s’est retrouvé à maintes reprises dans l’actualité ces dernières semaines. Les Verts Sylvie Bonvin-Sansonnens (Rueyres-les-Prés) et Bruno Marmier (Villars-sur-Glâne) souhaitent que le Gouvernement étudie et propose un plan d’action contre le harcèlement sexuel, fondé sur l’éducation et pensé pour prévenir ces cas auprès des auteurs plutôt que pour culpabiliser les victimes. Les socialistes Giovanna Garghentini Python (Fribourg) et Nicole Lehner-Gigon (Massonnens) s’inquiètent particulièrement de l’éducation des enfants. Les thématiques du harcèlement sont-elles inscrites au programme scolaire? Le personnel est-il formé? A-t-il des outils à sa disposition? Ces questions des deux députées viennent…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses