Le pauvre-play fribourgeois

jeu, 14. déc. 2017

Le HC Fribourg-Gottéron a stabilisé son jeu défensif, il domine la statistique des mises en jeu et joue de manière disciplinée. Toutefois, la lente descente vers la barre est inéluctable. La raison? Le manque de réalisme offensif, et plus particulièrement le power-play, qui peut faire basculer toute rencontre. Les Dragons se procurent des occasions – ce qui est positif – mais ne scorent pas assez. Si le talent offensif est indéniable, les Fribourgeois doivent se faire mal et jouer plus simplement pour retrouver de la confiance et le chemin des filets: mettre la rondelle en direction de la cage adverse, aller devant le but, masquer le gardien, prendre des coups, provoquer des pénalités et sauter sur chaque rebond.

Cependant, il n’est pas si simple de jouer contre nature et d’appliquer…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Ouverture du plus grand Burger King de Suisse

Ce mercredi, Burger King ouvrira son 57e restaurant en Suisse. Après celui de Fribourg, c’est le deuxième restaurant de la chaîne de restauration rapide du canton. Avec une capacité de 189 places assises sur 305 m2, la filiale bulloise s’affiche comme le plus grand restaurant Burger King du pays. «Son ouverture permet de créer 25 à 30 emplois», annonce l’entreprise. Fondée en 1954, cette dernière est devenue la deuxième ...