Le rock pour dire notre triste société

jeu, 14. déc. 2017

ÉRIC BULLIARD

Mine de rien, il y a du cinéma, de la littérature et de la musique dans cet Adieu Gary Cooper, qui joue ce vendredi à Ebullition et s’est affirmé cette année comme l’un des groupes les plus en vue de Suisse romande. Ce nom renvoie évidemment à l’acteur américain, au titre du roman de Romain Gary, mais aussi, de manière plus anecdotique peut-être, à une chanson de Thiéfaine, Soleil cherche futur («Adieu Gary Cooper, adieu Che Guevara, on se fait des idoles pour planquer nos moignons»).

Il y a donc un parfum d’Amérique et un adieu: rappelons que le héros de Romain Gary se réfugie dans les Alpes suisses pour fuir les Etats-Unis et échapper à la guerre au Vietnam. Le groupe genevois, lui, ne rejette pas l’Amérique et ses références, mais a choisi le fran- çais. Mais pas…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Les chasses aux œufs dans la région

Pâques va à nouveau faire le bonheur des amateurs de chasse… aux œufs. Nous avons répertorié les différents lieux du Sud fribourgeois où petits et grands gourmands pourront remplir leur panier durant ce week-end pascal.

BULLE
Une chasse aux J’œufs est organisée dans le parc du Cabalet et les fosses du château. Près de 800 œufs cuits et 10 kilos d’œufs en chocolat attendent d’être débusqu...