Le sens de l’histoire

jeu, 18. Jan. 2018

LIVRES
Eve de Castro
LA FEMME QUI TUAIT LES HOMMES

Robert Laffont, 288 pages

Il faut l’habileté d’une romancière aguerrie pour combiner ainsi une tueuse en série, proche de Lénine, et le portrait contemporain d’une imbuvable figure des lettres parisiennes. Ecrivain et scénariste, Eve de Castro relie ainsi avec habileté la Russie prérévolutionnaire et le Paris bourgeois d’aujourd’hui. Le lien se fait par Jeanne, une couturière octogénaire, passionnée de faits divers, qui entre en contact avec un écrivain mondain: ce coureur de jupons invétéré a blessé une jeune femme que la vieille dame indigne a croisé en larmes sur le quai du métro. Il va y avoir vengeance…

Avec son coup de théâtre final, sa manière de relier les époques, d’alterner les récits ou de digresser vers une comtesse savoyarde et…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...