Marie-Paule Angel s’est éteinte à 67 ans

sam, 20. Jan. 2018

On la croyait dotée d’un superpouvoir. Jamais à court d’énergie, Marie-Paule Angel est décédée jeudi. Durant un quart de siècle, elle a mis sa plume au service de LaGruyère.

JÉRÔME GACHET

Un phénomène, Marie-Paule Angel! Jamais une minute pour elle. Toujours à courir pour le journal, pour les autres et parce que la vie est trop courte pour traîner la patte. Quand, en juin 2013, La Gruyère lui consacre un portrait à l’heure de la retraite, elle a cette phrase qui lui ressemble: «En quoi une vieille corneille sentant la naphtaline et bourrée de plomb serait-elle susceptible d’intéresser le lectorat?» Humour noir et sens de la formule: tout elle.

On la croyait dotée d’un superpouvoir, d’une énergie qui se renouvellerait à l’infini. Elle a été terrassée dans la nuit de mercredi à jeudi au CHUV…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.