A Pas perdusDésinvolture

sam, 06. Jan. 2018

PAR PATRICK CHUARD*PAR CLAUDE ZURCHER

DE TOUTES LES MANIÈRES de recevoir des vœux pour la nouvelle année – par carte d’institution, par SMS ou WhatsApp de la part d’amis, par mail aussi provenant des sites sur lesquels on a laissé son empreinte numérique – c’est encore WhatsApp qui est le plus simple et le plus marrant. Cette année, les vidéos loufoques n’ont pas manqué, à chacun son délire, et la plus réussie fut sans doute une courte séquence piratée du film de Claude Lelouch, Labonneannée, quand Lino Ventura, gueule de videur de boîte de nuit endimanché, souhaite une bonne année avec un air de représailles. Autre constat, plus on reste en bas de l’échelle sociale, et plus les vœux de bonne santé semblent être importants, «tant qu’on a la santé, etc.», comme si omettre de souhaiter une…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...