Pascal Andrey a-t-il menti sous serment?

sam, 30. sep. 2017

L’ancien syndic de Cerniat Pascal Andrey comparaissait jeudi pour «fausse déclaration d’une partie en justice» dans le cadre de l’affaire dite de la route des Tertzons. Verdict la semaine prochaine.

«Monsieur Andrey, pour vous, qu’estce qu’un car?» Jeudi à Bulle, la question de la juge de police Camille Perroud Sugnaux était au cœur du volet pénal de l’affaire qui oppose Julien Coissac, propriétaire d’une colonie de vacances à Cerniat, à Pascal Andrey, ancien syndic de la commune désormais fusionnée et ancien député démocrate-chrétien. En effet, de quel véhicule était-il question dans l’esprit des protagonistes de la réfection de cette route, dont le projet remonte au début des années 2000. D’un minibus, comme ceux utilisés par Julien Coissac pour acheminer les enfants au chalet…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dépôt de bilan pour les remontées mécaniques

La Société Télécabine Charmey-Les Dents Vertes en Gruyère SA dépose son bilan. Le Conseil d'administration et la task force de l'ARG l'ont annoncé ce vendredi. Cette décision constitue le dénouement de difficultés financières rencontrées depuis longtemps. Développement dans notre édition de samedi.