Quand la croisière s’embrume

jeu, 07. déc. 2017

Laurent Verron (dessin) et Yves Sente (scénario) proposent une relecture originale du mythe de Spirou… sans vraiment parler de Spirou. Avec Il s’appelait Ptirou, le duo se base sur une histoire vraie qui pourrait expliquer les origines du personnage, notamment l’utilisation de l’habit rouge de groom: alors qu’il officiait comme steward à bord du paquebot Ile-de-France, Rob-Vel a assisté au décès d’un jeune mousse de sonnerie. L’événement va profondément marquer le créateur de la mascotte de Dupuis, qui a peut-être voulu rendre ainsi les honneurs à ce mort tragique.

A partir de cette base, Sente va imaginer un récit qu’il fait raconter, logiquement, par l’Oncle Paul en personne, autre création emblématique de l’éditeur. La trame, placée à la fin de l’année 1929, est sombre, faite…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un physicien gruérien à l’Université d’Oxford

Le Tourain Ludovic Scyboz est entré à la prestigieuse Université d’Oxford. Le physicien de 26 ans y effectuera au moins deux ans de post-doctorat et travaillera avec les meilleurs du domaine. Retour sur un parcours pas comme les autres.

ISAAC GENOUD

Si Ludovic Scyboz a toujours su rester discret, ses exploits sont, eux, restés gravés dans les annales du Collège du Sud, à Bulle. La Gruyère y avait d’ailleurs consacré un article, il y ...