Sous le vernis, une autre réalité

mar, 13. fév. 2018

A chaque saison, une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, un nouveau décor. Americancrime, dès jeudi sur RTS2, montre une certaine réalité de l’Amérique profonde.

Les séries TV n’en finissent plus de se réinventer. Longtemps considérées comme un sous-genre, elles innovent, surprennent, détonnent. Un statut qui leur vaut d’avoir leur propre lexique.

Avec Americancrime, la RTS propose une anthologie. Un genre qui n’est pas nouveau à la télévision puisqu’il a été popularisé par Alfred Hitchcock dans les années 1950, puis remis au goût du jour depuis quelques années avec des séries comme Truedetective.

A chaque saison (ou à chaque épisode), une nouvelle intrigue, un nouveau décor, mais aussi des nouveaux personnages. Ainsi, Americancrimetourne toujours autour d’un même fait divers.…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...