A toute berzingue, sans crainte de l’excès

jeu, 05. oct. 2017

LIVRES
Yannick Haenel

TIENS FERME TA COURONNE
Gallimard, 352 pages

NOTRE AVIS:

C’est un tourbillon. Un livre qui se dévore avec gourmandise et finit par laisser repu, presque gavé. Parce que Yannick Haenel a bourré de mille choses son Tiens ferme ta couronne: des références culturelles, un narrateur loser (celui des Renards pâles, notamment), des rencontres improbables, un voisin inquiétant, un dalmatien en fuite, pas mal d’alcool, un peu de sexe…

Un écrivain rêve de faire lire à Michael Cimino le scénario qu’il vient de terminer: 700 pages sur la vie de Herman Melville, l’auteur de Moby Dick. Or, voilà qu’un producteur lui donne le numéro du cinéaste maudit et génial. Ils conviennent d’un rendez-vous à New York. Yannick Haenel se lance alors à toute berzingue et de sa plume vertigineuse…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...